Vous pouvez vous abonner à notre compte Twitter sur lequel sont postés les actualités autour de Minecraft et des liens rapides vers le Wiki 

Vandalisme

De Minecraft Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Le vandalisme (ou grief) est l'acte volontaire de détruire les créations des autres joueurs sur un serveur de Minecraft, que ce soit en mode créatif ou survie. Ce comportement est le plus souvent réprimé par les joueurs car il ruine parfois des heures entières de travail, et crée du désordre sur les cartes. Dans le meilleur des cas, les vandales (appelés aussi griefers) sont rapidement bannis du serveur, et leurs dégâts facilement réparés. Dans les pires cas rencontrés, il arrive que le vandalisme détruise un serveur entier faute de sauvegardes disponibles.

Le meilleur moyen de combattre le vandalisme est de nommer un administrateur ou un opérateur pour superviser régulièrement les agissements de joueurs, notamment en se téléportant jusqu'à chacun d'entre eux. Si un vandale est repéré, il peut être éjecté du serveur à l'aide des commandes /kick ou /ban. Un bannissement peut néanmoins être contourné si le vandale rejoint le jeu à l'aide d'un autre compte. Dans ce cas, la commande /ban-ip permet de filtrer l'adresse IP du vandale (aussi contournable techniquement à l'aide d'un proxy). Certains serveurs garantissent leur sécurité en maintenant une liste blanche de joueurs, ou parfois en fermant temporairement le serveur jusqu'à ce que les vandales se lassent. Une autre pratique, un peu extrême et donc peu utilisée, est appelée « prison de spawn » (spawn jail en anglais) : elle empêche les joueurs de se déplacer tant qu'un opérateur ne leur en donne pas l'autorisation.

Types de vandalisme[modifier | modifier le wikicode]

Destruction aléatoire[modifier | modifier le wikicode]

Elle consiste à détruire des blocs au hasard faisant ainsi des trous dans des murs et autres structures, leur donnant une apparence de ruines et de désordre. Les vandales peuvent s'en prendre en particulier à un bâtiment, pour le détruire complètement. En l'absence d'opérateurs, le seul moyen de combattre ce type de destruction est de réparer les dégâts à la main jusqu'à ce que le vandale se lasse et quitte le serveur. Sinon, le bannissement du joueur reste la méthode la plus efficace.

Construction aléatoire[modifier | modifier le wikicode]

À l'opposé de la destruction aléatoire, la construction aléatoire apparaît quand un vandale pose des blocs sur des constructions et/ou n'importe quoi d'autre sur la carte, dégradant donc son niveau esthétique. La façon de combattre ces actes est de simplement supprimer ces blocs. Encore une fois, il suffit de continuer jusqu'à ce que le vandale se lasse et s'en aille ou arrête. Ce type de vandalisme est moins mal vu que le précédent, mais peut être ennuyeux pour les constructeurs, et amusant pour les vandales. Souvent, les vandales posent et détruisent en même temps pour passer le temps et énerver les joueurs. Un exemple des plus fréquents et plus ou moins intentionnel, selon le cas, est le joueur qui se déplace à l'aide de blocs pour gagner de la vitesse et éviter les obstacles naturels. Cette pratique peut s'avérer très dérangeante surtout si elle se fait près des constructions des autres joueurs.

Inondation d'eau[modifier | modifier le wikicode]

Une inondation d'eau est seulement possible en mode Créatif, vu que le mode permet l'eau infinie. En Alpha et Bêta, une inondation volontaire est très simple à corriger. Une inondation arrive quand un vandale fait se déverser de l'eau sur le niveau, ce qui en inonde généralement une grande partie. Normalement, une inondation ne se produit qu'en dessous du niveau de la mer, étant donné que c'est l'altitude maximale où l'eau peut aller, mais il est possible d'avoir de l'eau en altitude plus élevée en utilisant un éditeur de carte. Les inondations peuvent être évitées en utilisant des Éponges, ce qui empêche l'eau de rester à moins de deux blocs de l'éponge. Cacher des éponges dans les coins des pièces et autres bâtiments peut aider à empêcher les inondations de ces constructions. Si une petite inondation localisée se produit, la solution la plus rapide consiste à rassembler quelques âmes charitables et d'utiliser des éponges pour retirer entièrement l'eau, puis de retirer ces éponges. Assurez vous de ne pas laisser le moindre cube d'eau avant de retirer les éponges, car un bloc d'eau peut redémarrer l'inondation. Si l'inondation est à une plus large échelle, l'Administrateur doit retirer l'eau grâce à un éditeur de carte en remplaçant tous les cubes d'eau par de l'air. Une autre fâcheuse conséquence de ce type de vandalisme est le lag massif provoqué par une inondation à large échelle. Si l'inondation est assez conséquente, tous les joueurs vont être éjectés du serveur à cause du lag.

  • En Bêta, les éponges ne peuvent être obtenues autrement que par le biais d'un éditeur d'inventaire, et n'absorbent pas l'eau, cependant, certains mods leur rendent cette propriété.

Inondation de lave[modifier | modifier le wikicode]

Pareillement qu'une inondation d'eau, une inondation de Lave inonde le niveau avec de la lave au lieu d'eau. La lave se répand beaucoup plus lentement que l'eau, donc si l'inondation est contenue rapidement, elle peut être stoppée avant d'avoir causé de réels dommages. Si la lave n'a pas été placée par édition de carte, l'inondation ne peut se produire que dans de profonds souterrains, où la lave est habituellement située. Cependant, comme l'eau, si de la lave est placée en altitude, soyez sûr que tout puits de lave est protégé de tout risque d'inondation en utilisant de la Bedrock. Les inondations de Lave sont très dangereuses car la lave peut enflammer certains types de blocs. La lave ne peut pas être enlevée avec des éponges comme pour l'eau, donc le seul moyen de l'enlever sur un serveur Créatif est soit de placer un bloc à la place du bloc de lave soit d'utiliser un éditeur de carte.

Constructions offensantes[modifier | modifier le wikicode]

Certains vandales écrivent des mots grossiers ou dessinent des symboles offensants partout. Ils sont généralement inoffensifs, mais si un joueur les trouve choquants il peut détruire sa construction, et donc devient lui même un vandale. Ils causent beaucoup moins de problèmes que les autres, certains serveurs sont indulgents et ne se soucient pas de ce que le vandale écrit ou dessine.

Aplanissement[modifier | modifier le wikicode]

Une forme relativement rare de vandalisme est appelée Aplanissement. L'Aplanissement se produit lorsqu'un vandale détruit complètement une carte, la rendant totalement plate en détruisant toutes les structures sur le chemin. L'Aplanissement est une pratique rare car il prend beaucoup de temps a réaliser et que très souvent, un opérateur est présent pour l'arrêter.

Ensablement[modifier | modifier le wikicode]

L'ensablement se produit lorsqu'un vandale utilise un bot pour faire apparaître du sable à la plus haute altitude de la carte afin d'ensevelir les constructions en-dessous. Cette pratique rend la carte très peu attrayante pour les joueurs et est en plus très difficile à nettoyer.

Édition de blocs[modifier | modifier le wikicode]

Très rare, lorsqu'un vandale change un type de bloc spécifique en un autre, ruinant une grande partie des projets des joueurs.

Feu de forêt[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'un vandale met le feu à un arbre, le feu s'étend très rapidement aux autres arbres, brûlant des forêts entières en quelques minutes. Cela peut être très ennuyeux, surtout si les joueurs l'utilisaient en tant que réserve permanente de bois, comme décoration de la carte ou encore si des constructions inflammables étaient proches de la forêt. Le seul moyen d'empêcher cette forme de vandalisme est de désactiver la propagation du feu.

Incendie[modifier | modifier le wikicode]

S'il y a des constructions inflammables sur le serveur (par exemple des maisons en bois), les vandales peuvent brûler les bâtiments, ce qui peut causer de sérieux problèmes.

Abus de TNT[modifier | modifier le wikicode]

Cette pratique de plus en plus populaire auprès des vandales consiste à faire des stocks de blocs de TNT, puis de les placer près des constructions des autres joueurs et les faire exploser afin de les détruire totalement et rapidement. Ce type de vandalisme est extrêmement ennuyeux car il rend le lieu de l'explosion complètement détruit et très peu attractif. Cependant il est assez difficile à réaliser car il y a de fortes chances que le joueur vandalisé repère le vandale en train de placer les blocs de TNT. Cet acte de vandalisme est seulement possible dans les versions Alpha et Bêta du jeu.

Vandalisme "Classe"[modifier | modifier le wikicode]

Certaines personnes pensent que certains types de vandalisme sont plus acceptables que d'autres. Un simple abus de TNT semble plus cruel et n'a pas autant de "classe" que d'autres sortes de vandalisme comme s'introduire dans une forteresse hautement sécurisée et détruire les coffres sans prendre leur contenu, tout en passant complètement inaperçu ou encore relier d'autres interrupteurs que ceux prévus aux circuits de redstone d'autres joueurs pour n'en citer que quelques-uns.

Certaines personnes préfèrent être vandalisées par des vandales "classes" car aplanir tout un continent demande plus d'efforts qu'une simple destruction au TNT et lorsque le vandale fournit beaucoup d'efforts, les actes de vandalisme sont souvent mieux acceptés par les victimes.

Cependant d'autres appliquent une "tolérance zéro" envers les vandales, à cause du fait que peu importe l'effort qu'ils ont mis dans leur vandalisme, ils ont détruit des constructions que d'autres joueurs ont mis beaucoup de temps a construire.

Les outils du vandale[modifier | modifier le wikicode]

Les hacks[modifier | modifier le wikicode]

Les hacks sont des programmes qui font faire à Minecraft des actions non autorisées par le jeu.

  • Voler: Maintenant utilisé à la fois par les vandales et les joueurs normaux, c'est un hack commun et facile à obtenir qui permet aux vandales d'atteindre facilement des hauts bâtiments et de détruire des endroits qui sont difficiles à atteindre sans ce hack.
  • Auto-clic: Un autre outil commun chez les vandales est le programme d'auto-clic. Il permet à la souris de cliquer beaucoup plus vite qu'il n'est possible de le faire à la main, ce qui permet au vandale de placer et/ou retirer très rapidement des blocs.
  • Noclip: Le noclip permet au joueur de passer à travers les blocs solides. Un de ses usages potentiels est de s'enfuir d'une Prison de spawn. Cependant, certains serveurs ont une protection aux noclips qui permet uniquement aux Ops d'utiliser l'outil. Malgré cela, les vandales peuvent obtenir un noclip hack pour passer outre cette protection.
  • Détecteur de coffre: Une technique en popularisation est le détecteur de coffre. Ces programmes permettent aux vandales de trouver les coffres cachés et donc de voler ce qu'ils contiennent. Certains serveurs utilisent des coffres à mot-de-passe, ce qui stoppe ce hack.

La manipulation sociale[modifier | modifier le wikicode]

La manipulation sociale est un phénomène qui se résume à manipuler les joueurs par les vandales pour leur faire croire qu'ils sont des joueurs normaux et en qui avoir confiance, et/ou faire en sorte de diriger les suspicions de vandalisme sur d'autres personnes. Ce genre de vandale est bien plus dangereux que les autres à cause de sa compétence à se fondre dans la masse de joueurs innocents. Cela sème la zizanie sur le serveur et peut même causer des banissements injustes. Si le vandale se dévoue suffisamment sur un serveur, il peut même devenir opérateur. Si cela arrive, il peut utiliser ses pouvoirs pour déchoir tous les autres opérateurs et les bannir, et donc peut ainsi vandaliser autant qu'il veut le serveur sans personne pour l'arrêter. Si ce scénario apocalyptique se déroule, l'administrateur peut utiliser les commandes d'opérateur dans la console du serveur pour déchoir et bannir le vandale et remettre les vrais opérateurs.

L'attente[modifier | modifier le wikicode]

Certains vandales attendent sur le serveur, feignant d'être absent, et reviennent quand il n'y a aucun opérateur ou administrateur en ligne, de manière à pouvoir détruire comme il le veulent jusqu'à ce qu'un opérateur ou administrateur se connecte. Cependant, ils peuvent toujours voir qui est en ligne avec /list et bannir tous les vandales connus.

Les bots[modifier | modifier le wikicode]

Les bots sont très dérangeants et attaquent en essaims. On en sait peu par rapport à leur manière de fonctionner ou leur capacités, mais les bots sont dangereux et généralement employés uniquement si un serveur spécifique est ciblé. Les bots sont des programmes qui prennent contrôle d'un compte où ils se sont connectés et peuvent agir de manière relativement similaire à un être humain. Si un opérateur trouve un joueur/bot suspect, le hacker peut parler à la place du bot si on lui pose des questions. Les bots sont équipés d'une multitude d'actions automatiques comme créer instantanément des pyramides ou d'énormes trous où ils le veulent. Ils se promènent également en volant et vandalisent aléatoirement tout ce qui est dans leur passage. Les bannissements par IP et éjections ne sont pas utiles car les bots peuvent changer d'IP et de nom de compte en quelques secondes puis revenir. La seule défense possible est d'éteindre le serveur et attendre jusqu'à ce qu'ils ne reviennent plus.

Certains comportements récurrents des bots sont
  • Ils ne parlent pas tant qu'on ne leur adresse pas la parole, et ne demandent donc pas à sortir d'une prison de spawn.
  • Ils utilisent de longs noms sans significations (ex : gtrh57676rhssg7r6) qui sont difficiles à écrire. Pour contrer cela, les noms d'utilisateur peuvent être tapés automatiquement en ouvrant le menu tab et en cliquant sur le nom de votre choix. (Cela ne fonctionne pas en Alpha ni Bêta)
  • Ils sautent fréquemment. (Même si beaucoup de joueurs se comportent pareillement)
  • Ils n'ont pas de but ou de destination, ils errent. (Comme beaucoup de joueurs qui explorent les créations existantes du serveur)

Meutes de vandales[modifier | modifier le wikicode]

Un vandale est déjà plutôt embêtant, mais ils peuvent également attaquer en groupes. Par moment, un membre du groupe de vandales peut même accuser un autre vandale afin de ne pas se faire prendre. Ils attaquent donc rapidement, généralement en abusant de votes de bannissement pour bannir des innocents le serveur si le système de voteban est mis en place. Un signe caractéristique est leur présence par groupe de quatre (le nombre suffisant de votes pour bannir quelqu'un), ou bien lorsqu'ils se connectent tous au même moment. Les attaques en groupe posent également le problème du temps qu'il faut pour bannir tous les vandales, même si le serveur peut être éteint rapidement par précaution. D'ailleurs, éteindre temporairement le serveur est la manière la plus facile et rapide afin d'arrêter ou gêner les vandales.

Objets[modifier | modifier le wikicode]

Pour détériorer, le vandale utilise de nombreux objets du jeu :

  • Les outils de base : Les vandales utilisent des objets simples comme des pioches ou des haches afin de détruire plus rapidement certains blocs. Les outils sont souvent primitifs, en pierre ou en bois
  • Le briquet : L'une des plus puissantes armes du vandale. Il permet de brûler forêts et constructions et allumer des blocs de TNT. La meilleure méthode pour les contourner est d'utiliser la commande/invsee afin de déceler des briquets. On peut aussi faire des perquisitions dans les maisons, afin de trouver des coffres.
  • Le TNT : Cette arme est extrêmement dangereuse lorsqu'elle est utilisée en forte quantité. Un gros tas de TNT peut réduire en cendres tout un quartier. Souvent, les joueurs utilisent des briquets ou des torches de redstone afin de les activer.
  • Les seaux de lave et d'eau : Les seaux d'eau et de lave peuvent être très gênants, encore plus quand ils sont combinés. Le vandale peut les utiliser pour recouvrir la surface d'un serveur. Les seaux de lave sont extrêmement dangereux car ils bloquent le passage, brûlent les joueurs et les constructions et dégradent le paysage. Les seaux d'eau sont moins dangereux mais très gênants. Les coulées d'eau ralentissent les joueurs. Les vandales font parfois des grands piliers de pierres et mettent de la lave au sommet, faisant des colonnes de lave. Les vandales mettent aussi de la lave sur le toit des constructions, ce qui bloque l'accès à la construction et peut la brûler.
  • Les œufs de créatures : Très difficiles à obtenir, mais néanmoins disponibles en les achetant à un administrateur ou en utilisant le mode créatif, les œufs sont dangereux, en particulier les œufs de Blaze ou de Creeper, voire de Ghast qui, dans un village en bois peuvent détruire les constructions, tuer les joueurs et déclencher des incendies.

On utilise aussi des œufs de créatures hostiles qui attaquent les joueurs.

  • Les mines explosives : Le vandale va placer des mines de TNT avec des plaques de pression pour faire exploser le joueur qui marche dessus
  • L'arc : Cela peut sembler un moyen de vandalisme primitif, mais il peut permettre au vandale de tuer des joueurs sans laisser de traces (à part la flèche, mais elle peut disparaître). Cela lui permet aussi de le faire de très loin, si l'arc est enchanté, et on peut penser qu'il est en train de tirer sur un animal, un monstre, ou autre. Cet objet est néanmoins peu utilisé par les vandales, car s'ils ont peu de flèches, ou ne savent pas très bien viser, ils n'aboutiront pas à leurs fins. Cela leur permet surtout de ne pas avoir à se confronter directement au joueur visé.