Hi Gamepedia users and contributors! Please complete this survey to help us learn how to better meet your needs in the future. We have one for editors and readers. This should only take about 7 minutes!

Dragon rouge

De Minecraft Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l'améliorant.

Le dragon rouge (nom anglais : red dragon) est une créature qui est prévue pour une version future, après la version Minecraft 1.0[1].

Un dragon rouge peut être obtenu avec des mods et des packs de texture mais n'existe pas dans la version officielle de Minecraft.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Les dragons ont été mentionnés pour la première fois par Notch lors de la mise à jour du Squelette monté[2]. Des antres de dragons ont aussi été mentionnées. Ils sont restés comme projet jusqu'à l'annonce des enderdragons.

Notch annonça ensuite un autre type de dragon, le dragon rouge[1][3].

Le dragon rouge serait rendu moins dangereux que l'Enderdragon par une incapacité à détruire les blocs, cependant, cela n'a pas été confirmé. Les rumeurs prétendent que le dragon rouge pourrait cracher du feu ! De manière générale on s'attend à un dragon rappelant les contes (rouge, ailé, crachant du feu et gardant un trésor).

À la Minecon 2012, Jeb a été interrogé au sujet des dragons rouges. Il reconnaît que l'œuf d'enderdragon n'a actuellement aucune utilité et qu'il est possible qu'il soit à l'avenir utilisé pour faire apparaître un dragon rouge. Le codage de ce dragon serait difficile selon lui, c'est pourquoi il n'a pour l'instant pas été implémenté.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. a et b
    (en) Notch, « Un dragon moins dangereux, rouge, mais assez puissant » sur Twitter. Mis en ligne le 12 octobre 2011.
  2. (en) Transcription d'une discution au MinecraftCon sur forums Minecraft. Mis en ligne le 27 août 2010.
  3. (en) Notch, « Pourquoi les enderdragons n'apparaîtront pas à la Surface » sur Reddit. Mis en ligne le 13 octobre 2011.