Hello there! We are conducting a survey to better understand the user experience in making a first edit. If you have ever made an edit on Gamepedia, please fill out the survey. Thank you!

Brigadier

De Minecraft Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Version Java.png

Version Java uniquement
Brigadier
Dernière version

1.0.17

Dépôt GitHub

brigadier

Écrit en

Java

Auteurs

Mojang AB

Licence

Licence MIT

Dinnerbone-twitter.png « Je suis tellement fier de ce nom ! Brigadier est le nom du moteur de commandes que Minecraft utilise. »
Dinnerbone sur Brigadier[1]

Brigadier est un analyseur et distributeur de commandes, conçu et développé pour la version Java de Minecraft,[2] principalement maintenu par Dinnerbone.[3] C'est la première bibliothèque utilisée par la version Java à avoir été publiée sous une licence open source par Mojang.[4]

Utilisation[modifier | modifier le wikicode]

Brigadier est utilisé pour analyser et exécuter des commandes écrites en chaînes de caractères.

Fonctionnalités[modifier | modifier le wikicode]

  • Définition de nœuds de commande avec des branches d'argument ou de littéral
  • Modification ou bifurcation de la source de la commande dans des contextes de commande
  • Inspection active lors de l'analyse de commandes[6]
  • Liste de toutes les commandes possibles à partir du nœud de commande actuel[7]
  • Gestion du résultat des commandes en temps réel en cas de succès ou d'échec de l'exécution
  • Redirection récursive de nœuds de commande
    • /execute run redirige vers le nœud racine du distributeur de commandes vanilla.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

25 octobre 2014Dinnerbone mentionne Brigadier dans les commentaires du bug MC-10880.
27 juillet 2017Dinnerbone révèle une bibliothèque d'analyseur de commande non obscurcie, appelée "Brigadier".
Version officielle
1.13 17w45aLes commandes sont désormais gérées avec Brigadier.
Minecraft introduit Brigadier en tant que dépendance.
26 septembre 2018Brigadier est rendu open source sous la licence MIT.[8]
1.14 19w08aPermet l'utilisation d'apostrophes pour les chaînes de caractères dans les commandes.[9]

Références[modifier | modifier le wikicode]