Espaces de noms

Variantes

Partager

Partager
Affichages
Actions
Le wiki français possède désormais un compte Twitter officiel ! 

Redstone (répéteur)

De Minecraft Wiki
Aller à : Navigation, rechercher
[modifier]Redstone (répéteur)
Redstone (répéteur).gif
Redstone (répéteur, actif).gif
Redstone (répéteur)
Type

bloc solide

Conditions

aucune

Gravité

non

Transparence

non

Luminosité

oui (7) lorsqu'il est actif

Résistance

0

Outil

aucun

Empilable

oui (64)

Première apparition

Bêta 1.3 (22 février 2011)

Valeurs
Inactif
dec: 93 hex: 5D bin: 1011101
Actif
dec: 94 hex: 5E bin: 1011110
Objet
dec: 356 hex: 164 bin: 101100100

Le répéteur de redstone (nom anglais : redstone repeater) est un bloc introduit lors de la Bêta 1.3. Il a été implémenté par Jeb[1][2]. Son rôle principal est de retarder les signaux de redstone, selon une durée réglable en faisant des clics droits sur le bloc. Quatre positions sont possibles, qui sont de "1, 2, 3 et 4" (une unité de temps valant 0.1s)[3], soit deux ticks de jeu, simplifiés en 1 tick redstone.

Avant leur introduction au jeu, des circuits de redstone permettaient déjà de remplir cette fonctionnalité, mais d'une manière beaucoup moins compacte. Les anciens systèmes fonctionnent toujours[4].

Comme montré dans une vidéo d'aperçu[5], le bloc a trois principaux usages : servir de répéteur, de retardateur, et de diode. Le bloc répète le signal qu'il reçoit de manière à augmenter sa portée au-delà des 15 blocs maximum ; il retarde le signal qu'il reçoit selon une temporisation réglable ; et enfin il ne fait passer le courant que dans certaines directions, le rendant similaire aux diodes des circuits électriques réels.

Ce bloc prend l'apparence de deux petites torches de redstone rattachées à une dalle de pierre, avec une marque en forme de flèche pour indiquer la direction du courant.

Il semblerait qu'une longueur maximale de circuit existe cependant(voir Discussions)

Sommaire

[modifier] Fabrication

Ingrédients Recette → résultat
Poudre de redstone +
torche de redstone +
roche



Grille fond flèche (petite).png Redstone (répéteur)
Redstone (torche) Redstone (poudre) Redstone (torche)
Roche Roche Roche

[modifier] Utilisations

Malgré leur nom, les répéteurs de redstone ont plusieurs usages autres que d'augmenter la portée des câbles de redstone.

[modifier] Comme câble/diode

Le répéteur n'accepte un signal que depuis son entrée, (le côté qui fait face au joueur au moment ou le bloc est posé), et envoie seulement un signal à sa sortie (le côté opposé). Il n'interagit avec aucun autre des blocs environnants, ce qui le rend pratique pour réaliser des circuits compacts.

Pour alimenter un répéteur, il faut placer l'un de ces blocs en entrée :

Le signal de sortie pourra ensuite être reçu par :

  • Tout câble de redstone, quelle que soit son orientation
  • Tout type de bloc pouvant être chargé (qui se comportera comme si l'on avait placé une torche de redstone en-dessous)
  • Tout mécanisme pouvant être contrôlé par de la redstone (porte, intersection de rails, bloc musical…)
  • Un autre répéteur dont l'entrée touche la sortie du répéteur.

Depuis la Bêta 1.3, les mécanismes placés directement à la sortie d'un répéteur ont un comportement anormal. Si l'entrée d'un répéteur est un câble ou une torche, l'effet sur le mécanisme est inversé, tandis que pour tout autre moyen d'alimentation, le mécanisme n'est pas affecté du tout. Il faut pour éviter ce problème séparer le mécanisme du répéteur d'au moins un bloc, et les connecter par du câble de redstone.

Un autre cas particulier présent depuis la 1.3 survient si le répéteur est alimenté par un bloc lui-même chargé par un câble de redstone. Dans cette configuration, si l'on retire le câble, le répéteur ne sera pas désactivé est restera allumé tant qu'un autre évènement ne force pas sa mise à jour (comme placer un bloc à côté du répéteur).

Depuis la Bêta 1.7, pour qu'un câble redstone placé devant l'entrée d'un répéteur puisse l'alimenter, il n'est plus nécessaire d'orienter le câble vers le répéteur, en effet la présence du répéteur modifie le câble pour qu'il soit systématiquement connecté à lui, quelle que soit sa direction auparavant.

Répéteur Mémoire.jpeg

Depuis la 1.4.2, si vous alimentez un répéteur par le côté (perpendiculairement au sens de la flèche), une barre en bedrock apparaîtra sur le répéteur et le maintiendra dans sa position actuelle (sous tension, hors tension). Ce système est tout simplement une manière plus compacte de faire de la mémorisation. Le répéteur est maintenu sous tension et continue à distribuer du courant alors qu'il n'est pas alimenté par la plaque de pression.

[modifier] Comme horloge/délai

Une simple horloge à 4/5 temps basée sur un répéteur (GIF animée).
Note : l'unité de délai (ou temps) est de 0,1 seconde, ce qui signifie par exemple que combiner 2 répéteurs réglés sur '4' et 1 sur '2' provoquera un délai d'une seconde. On appelle une "horloge à X temps" une horloge dont la pulsation est de X temps, ce qui correspond à une période de 2*X temps.

Les répéteurs simplifient grandement la fabrication de retardateurs de signal, et en plus de permettre de faire des circuits compacts, ils offrent une meilleure granularité que les torches de redstone. En effet, avant leur introduction, le système d'horloge le plus simple était l'horloge à 5 temps faite en combinant 5 torches de redstone (elle a alors une période de 10 cycles soit 1 seconde : 5 temps éteints, 5 temps allumés). Ce même système peut maintenant être implémenté avec seulement une torche et un répéteur, connectés en une boucle, avec le répéteur réglé sur 4. Par comparaison, si on prend ce même circuit en le réglant sur 3, cela donnera une horloge de 4 temps, ce qui demande une certaine quantité de câblages à l'aide de torches seules.

Sur le même circuit reliant en boucle un répéteur à une torche, un délai inférieur à 3 fera "griller" cette torche. En revanche, les répéteurs ne grillent jamais. Si deux répéteurs de même délai sont connectés ensemble en boucle, et qu'une pulsation courte est amenée de l'extérieur, cette pulsation fera des allers-retours entre les répéteurs indéfiniment. Si le délai des répéteurs est réglé sur 1, le circuit aura donc une période de 2 temps, mais celui-ci s'arrêtera au prochain lancement du monde : ainsi, il est dans ce cas particulier plus pratique d'utiliser une horloge utilisant des répéteurs. Il est également possible de créer une horloge encore plus rapide en extrayant le signal des deux côtés des répéteurs, les faire traverser à chacun un autre répéteur et combiner les sorties.

[modifier] Pour la musique / les blocs musicaux

Le répéteur de redstone est souvent utilisé en association avec les blocs musicaux. Dans l'élaboration d'une chanson, plusieurs répéteurs sont utilisés pour donner un rythme.

[modifier] Mémoires à ligne de délai

[modifier] Fonctionnement

Les possibilités offertes par les répéteurs permettent de créer ce qu'on appelle des mémoires à ligne de délai. Ce type de mémoire peut, en utilisant des répéteurs, être utilisé sur un terrain en deux dimensions pour stocker 1 bit de mémoire par case, ce qui est bien plus rapide que les systèmes à base de torches. Il est également possible de placer la mémoire sur plusieurs niveaux (comme dans un parking), pour augmenter la capacité de mémoire sans augmenter la surface occupée au sol. Le seul problème est qu'il est alors plus difficile de voir le flux de données, et donc de savoir à quel moment on peut injecter des données sans risques.

Les mémoires à ligne de délai peuvent avoir une taille illimitée (voir illustrations, de circuits allant jusqu'à plus de 3000 bits). Pour remettre une mémoire à zéro, il suffit de retirer un élément de le chaîne du circuit (soit un câble, soit un répéteur), puis d'attendre que le flux se vide progressivement. Si le circuit est caché sous terre, il peut être donc utile de faire un détour à la surface pour rendre un élément apparent, ou désactivable par un mécanisme dédié.

Il est à noter que les répéteurs placés au loin peuvent sembler bloqués, mais il s'agit juste de leur représentation graphique qui ne se met pas à jour : sur circuit de grande taille en particulier, on peut avoir cette impression, mais en réalité tous les répéteurs sont correctement traités peu importe leur apparence.

[modifier] Utilisations

Parmi les usages de ces types de mémoires, on peut imaginer :

  • Compter le nombre de joueurs ayant traversé une porte, à l'aide d'une plaque de détection.
  • Enregistrer des évènements (comme le déclenchement d'une plaque de détection, ou tout autre mécanisme), en les distinguant les uns des autres grâce à des signatures binaires uniques.
  • Ou alors dans un but seulement esthétique, faire des guirlandes clignotantes ou des stroboscopes.

[modifier] Historique

Bêta
1.3 Ajout des répéteurs de redstone.[6] Initialement, les 4 réglages possibles étaient "1, 2, 5 et 7"[7] mais cela a été changé en '1, 2, 3 et 4" pour rendre les répéteurs plus simples à utiliser.[8]
Un bug fait que les répéteurs ne réussissent pas à mettre à jour leur état lorsque leur entrée est un bloc étant chargé par un fil de redstone et que le morceau de fil juste à côté du bloc est détruit.
Un bug donne aux répéteurs les mêmes particules que les citrouilles lorsqu'elles sont détruites.
1.6 Correction du problème de particules des répéteurs.[9]
1.7 La redstone se place désormais automatiquement vers les répéteurs, comme pour tous les autres mécanismes.
Version officielle
1.0.0 Les répéteurs peuvent maintenant se souvenir de leur état, ils restent ainsi avec le même état après chaque redémarrage. Plusieurs systèmes ont ainsi pu être créés.
1.3.1 Des répéteurs de redstone peuvent être trouvés dans les temples de la jungle, dans les systèmes d'énigme. C'est la première fois que des répéteurs peuvent être trouvés naturellement après la génération d'une carte.
1.4.2 12w42a Jeb avait prévu une option verrou pour les répéteurs de redstone. [10] C'est ainsi que les répéteurs peuvent être verrouillés en alimentant un de leurs côtés grâce un autre répéteur. La texture des répéteurs a été modifiée pour accueillir ce verrouillage.

[modifier] Notes diverses

  • À l'origine, les réglages possibles du répéteur étaient de « 1, 2, 5 et 7 »[11], mais cela a été par la suite changé pour simplifier leur utilisation.
  • Si un répéteur est placé dans un couloir de 2 blocs de haut, tout joueur marchant dessus s'accroupira automatiquement. Cela ne fonctionne néanmoins pas si le bloc est à l'entrée du couloir.
  • Un répéteur placé directement à côté d'un bloc pouvant être chargé de courant agit comme une porte NON-NON.
  • Il est possible de connecter de nombreux répéteurs côte à côte en faisant passer une ligne de redstone sur une rangée de blocs tangente[12].

[modifier] Galerie

[modifier] Références

[modifier] Voir aussi