Partager

Partager

Le wiki français est désormais sur Twitter ! 

Piratage

De Minecraft Wiki
Aller à : navigation, rechercher
Le contenu de cette page n'est pas cautionné par Mojang, le Minecraft Wiki, le Canal IRC Minecraft ni le Forum Minecraft.

Le piratage est le fait de modifier un programme pour le faire fonctionner différemment de ce pour quoi il était prévu à l'origine. Ceci ne doit pas être confondu avec le cracking ou le hacking des Black hats. Pour plus de détails sur les différences entre les types de hacking, se référé à cet article sur Wikipédia.

Pirater un jeu a habituellement un sens de triche ou de contournement des protections ou limitations du jeu. Mais le piratage peut aussi servir à changer quelques propriétés pour trouver des informations ou voir ce qui se passe. Dans Minecraft, le piratage consiste à utiliser un éditeur de mémoire pour modifier les valeurs que Minecraft enregistre dans l'ordinateur. Cela permet potentiellement de faire n'importe quoi, tel qu'accéder à des blocs qui ne sont normalement pas disponibles (comme le générateur de monstre). Mais puisque cela modifie le comportement ou les variables du jeu, le piratage est souvent utilisé pour tricher.

Objets[modifier]

Piratage de la mémoire[modifier]

Alpha et Bêta[modifier]

Notes :

  • Aucune méthode ne fonctionne dans la version Bêta en multijoueur.
  • Memory Hacking Software (MHS) est une alternative à Cheat Engine et peut s'utiliser de la même manière.
  1. Lancer Minecraft et créer un nouveau monde ou charger un monde existant.
  2. Lancer Cheat Engine (Windows) ou Game Conqueror (Linux).
  3. Sélectionner le processus javaw.exe vers la fin (Windows) ou java (Linux). En cas d'utilisation du client stand-alone, sélectionner Minecraft.exe.
  4. Dans Minecraft, récupérer au moins trois blocs du même type dans la |barre d'inventaire.
  5. Dans le logiciel de piratage, commencer une nouvelle recherche pour trouver la quantité de blocs récupérés.
  6. Lâcher un bloc (Q) ou récupérer un bloc de plus.
  7. Relancer la recherche avec la nouvelle quantité de blocs.
  8. Lâcher un autre bloc ou récupérer un bloc de plus (celui lâché auparavant par exemple).
  9. Relancer la recherche avec la nouvelle quantité de blocs. Il ne devrait rester que quelques solutions. Recommencer jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'une.
  10. Double cliquer sur cette solution.
  11. Pour changer la quantité de ce bloc, double cliquer sur la valeur dans le panneau du bas et la changer (rester inférieur à 65 000).
  12. Pour changer le type de bloc, faire un clic droit sur la solution est choisir « browse this memory region » (parcourir cette région de la mémoire).
  13. À exactement 8 octets sur la droite de la quantité du bloc, se trouve le type du bloc. Comparer cette valeur avec les valeurs des blocs.
  14. Pour changer le type, copier la valeur décimale sur la page des valeurs, double cliquer sur le type dans l'explorateur de mémoire, sélectionner 2 octets, et coller la nouvelle valeur. Cela fonctionne aussi bien pour les blocs que pour les objets.

Note : pour que le nouveau type de bloc soit pris en compte, il faut mettre en pause puis reprendre le jeu, afin que la mémoire soit mise à jour.

Vidéo détaillant la méthode :

Classique[modifier]

  1. Lancer Minecraft et créer un nouveau monde ou charger un monde existant.
  2. Lancer Cheat Engine (Windows) ou Game Conqueror (Linux).
  3. Sélectionner le processus javaw.exe vers la fin (Windows) ou java (Linux). En cas d'utilisation du client stand-alone, sélectionner Minecraft.exe.
  4. Dans Minecraft, placer de la roche dans le premier emplacement de la |barre d'inventaire.
  5. Dans le logiciel de piratage, commencer une nouvelle recherche pour trouver la valeur du type du bloc (roche : 1).
  6. Remplacer la roche par de la pierre taillée.
  7. Relancer la recherche avec la nouvelle valeur du type de bloc (pierre taillée : 4).
  8. Recommencer à partir de l'étape 4 jusqu'à n'avoir plus qu'une ou deux solutions.
  9. Sélectionner la ou les deux solutions, et changer la valeur avec celle du bloc désiré (voir valeurs).

Éditeur d'inventaire[modifier]

  1. Lancer un éditeur d'inventaire tel que INVedit (téléchargeable ici).
  2. Pour créer un inventaire, ouvrir l'inventaire d'un monde avec le bouton de chargement (load) ou créer un nouvel inventaire (new).
  3. Choisir l'objet voulu et le déplacer dans un emplacement. Cliquer sur l'objet pour modifier sa quantité ou sa valeur de dégât.
  4. Sur la droite du bouton d'enregistrement, se trouve une flèche vers la bas, pointer la souris dessus pour obtenir la liste des mondes. Sauvegarder dans le monde voulu.

Notes :

  1. Il n'est pas possible de modifier l'inventaire lorsque le monde est lancé dans Minecraft.
  2. Des clients Minecraft modifiés peuvent aussi être utilisés, tel que minecrafthacking.

Vie[modifier]

Même en difficulté « paisible » (peaceful), il est facile de tomber dans la lave et de mourir. Heureusement, il est possible de pirater la vie pour devenir invincible.

Piratage de mémoire[modifier]

  1. Lancer Minecraft et créer un nouveau monde ou charger un monde existant.
  2. Lancer Cheat Engine (Windows) ou Game Conqueror (Linux).
  3. Sélectionner le processus javaw.exe vers la fin (Windows) ou java (Linux). En cas d'utilisation du client stand-alone, sélectionner Minecraft.exe.
  4. Prendre le nombre de cœurs du joueur et le doubler (un demi-cœur compte pour 1, une barre de vie pleine pour 20).
  5. Dans le logiciel de piratage, commencer une nouvelle recherche pour trouver cette valeur.
  6. Perdre ou récupérer des cœurs. Recalculer le double du nombre de cœurs.
  7. Relancer la recherche avec la cette nouvelle valeur.
  8. Recommencer à partir de l'étape 5 jusqu'à n'avoir plus qu'une solutions.
  9. Double cliquer sur cette solution.
  10. Pour changer la quantité de ce bloc, double cliquer sur la valeur dans le panneau du bas et la changer à une valeur élevée (34 567 par exemple), ou bien la mettre à 20 et la bloquer (freeze).

Note : en cas de blocage de la valeur, entrer ou quitter le Nether change l'adresse de la mémoire de la vie, le joueur ne sera plus invincible et peut aussi entraîner une corruption de la mémoire et faire planter le jeu.

Vidéo détaillant la méthode :

Éditeur d'inventaire[modifier]

  1. Lancer un éditeur d'inventaire.
  2. Pour créer un inventaire, ouvrir l'inventaire d'un monde avec le bouton de chargement (load) ou créer un nouvel inventaire (new).
  3. Placer n'importe quelle armure sur le joueur.
  4. Modifier la valeur de dégât à une valeur élevée en négatif (-34 567 par exemple)
  5. Sauvegarder dans un monde.

Notes : les dégâts dus à la lave, à la noyade ou à la chute ne sont pas repris par l'armure. Cette méthode ne permet donc pas une invincibilité totale.

Outils incassables[modifier]

Piratage de mémoire[modifier]

Un outil incassable est un outil qui ne s'use pas lorsqu'il est utilisé.

  1. Lancer Minecraft et créer un nouveau monde ou charger un monde existant.
  2. Lancer Cheat Engine (Windows) ou Game Conqueror (Linux).
  3. Sélectionner le processus javaw.exe vers la fin (Windows) ou java (Linux). En cas d'utilisation du client stand-alone, sélectionner Minecraft.exe.
  4. Équiper le joueur avec un outil en parfait état.
  5. Trouver un bloc qui use l'outil (par exemple de la roche pour la pioche, de la terre pour la pelle, etc.)
  6. Détruire le bloc avec l'outil et chercher la valeur 1 dans le logiciel de piratage.
  7. Détruire un nouveau bloc et chercher la valeur 2.
  8. Continuer ainsi jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une seule valeur.
  9. Modifier la valeur à une valeur élevée en négatif (-34 567 par exemple)

Vidéo détaillant la méthode :

Éditeur d'inventaire[modifier]

Il est aussi possible d'utiliser un éditeur d'inventaire pour changer la valeur de dégât de l'outil à une valeur négative.

Autres modifications[modifier]

Un cube de destruction après utilisation.
Un cube de destruction de 3×3 après utilisation.

Cube de destruction (CdD)[modifier]

Un cube de destruction est un cube de n×n×n de TNT, qui est bloqué dans l'état de TNT et ne se transformera pas en air, sauf si Minecraft change l'adresse du bloc.

  1. Lancer Minecraft et créer un nouveau monde ou charger un monde existant.
  2. Récupérer quelques blocs du même type (de la terre par exemple) et former le cube (n'importe quelle taille, n'importe qu'elle forme).
  3. Lancer Cheat Engine (Windows) ou Game Conqueror (Linux).
  4. Sélectionner le processus javaw.exe vers la fin (Windows) ou java (Linux). En cas d'utilisation du client stand-alone, sélectionner Minecraft.exe.
  5. Sélectionner la taille octet (byte).
  6. Faire une recherche de la valeur du type de bloc utilisé (3 pour la terre, voir les valeurs pour les autres types de blocs).
  7. Détruire le cube.
  8. Relancer la recherche avec la valeur 0 (air).
  9. Reconstruire exactement le même cube.
  10. Rechercher la valeur du type de bloc utilisé.
  11. Répéter depuis l'étape 7 jusqu'à avoir un nombre de solution égal au nombre de blocs du cube (par exemple 8 blocs pour un cube de 2×2×2).
  12. Sélectionner les solutions et cliquer sur la flèche rouge.
  13. Mettre la valeur à 46 et bloquer la valeur.
  14. Dans le jeu, allumer quelques blocs de TNT et courir.
  15. Le joueur va mourir sauf en cas de triche pour être invincible. Avant de réapparaître, débloquer les valeurs dans le logiciel de piratage.

Vidéo détaillant la méthode :

Et le résultat :

Modifier des blocs déjà placés[modifier]

La méthode pour modifier un bloc déjà placé est très similaire à celle du cube de destruction.

  1. Réaliser les étapes 1 à 11 de la méthode des cubes de destruction, en plaçant des blocs à côté de celui qui doit être modifié. Relever les adresses mémoire de ces blocs.
  2. Commencer une nouvelle recherche mais avec la valeur du bloc à modifier (7 pour le bedrock, voir les valeurs pour les autres blocs).
  3. Recommencer la même recherche plusieurs fois pour ne garder que les valeurs stables.
  4. Il y aura une longue liste de résultat, mais classée par adresse. Retrouver la valeur la plus proche des adresses des blocs modifiés auparavant, et changer sa valeur pour la valeur du type de bloc désiré (3 pour la terre, voir les valeurs pour les autres blocs).

Vidéo détaillant la méthode :

Bug du chevauchement de bloc[modifier]

Il arrive dans plusieurs cas qu'un bloc « chevauche » la position du joueur. Par exemple, lorsqu'un mod empêche un joueur de miner un bloc ou sur un serveur avec beaucoup de latence, pendant un court instant, le client verra le bloc comme miné, et le joueur pourra avancer. Cela entraîne un chevauchement avec le bloc, ce qui peut téléporter le joueur.

Le jeu déplace le joueur vers le haut jusqu'à trouver un espace (ou vers le bas s'il se trouve sur la couche la plus haute). Cela peut être utilisé sur des serveurs PvP ou Faction pour attaquer une base (ou rentrer dans la sienne sans utiliser de portes). Cela peut aussi être utile dans les grandes constructions où les échelles prennent du temps.

  1. Trouver un bloc sous l'endroit où vous voulez aller. Il ne doit y avoir qu'un bloc d'espace entre le bloc et le plafond.
  2. S'accroupir en face du bloc et le miner en avançant vers lui.
  3. Répéter l'opération jusqu'à ce que la vue tremble en permanence.
  4. Se déconnecter et se reconnecter sur le serveur.
  5. Le joueur devrait être téléporté.

Vidéo détaillant la méthode :

Conséquences[modifier]

Pirater peut entraîner un kick, ban ou ipban sur un serveur multijoueur, car le serveur sait lorsque le joueur triche. Il affichera : « cheat detected: tile type » (triche détectée : type de bloc) en fonction de la version du serveur et selon qu'il utilise la version « vanilla » ou pas, et réinitialisera les modifications. Cela ne fonctionne donc qu'en solo ou si le serveur accepte ces comportements. En dehors de rares exceptions, le piratage en mode multijoueur est très sévèrement désapprouvé et puni.

Voir aussi[modifier]